fbpx

Peut-on faire du sport pendant ses règles.

  RADIO
Trouve ta salle et teste nous gratuitement :
Training
Le 01/04/2022

En France, on estime que les règles, aussi appelées menstruations, touchent environ 15.5 millions de femmes entre 13 et 50 ans. Et parmi elles, des femmes pratiquantes de sport.
Une question se pose. Faut-il ou non faire du sport pendant les règles ? Parlons-en.

Sommaire :

  1. Quels sont les avantages de faire du sport pendant les règles ?
    • L’activité physique améliore ton humeur pendant tes menstruations.
    • Pratiquer du sport atténue les douleurs de règles.
    • Réduire le flux menstruel grâce à un entraînement sportif.
  2. Faut-il adapter sa pratique sportive pendant ses règles
  3. Pourquoi mon corps change pendant mes règles ?
    • Les syndromes près-menstruel (SPM).
    • Les syndromes près-menstruel (SPM).

 


Quels sont les avantages de faire du sport pendant les règles ?

L’activité physique améliore ton humeur pendant tes menstruations.

Pendant tes règles, tu as tendance à te sentir plus fatiguée ? Un peu ronchon ? C’est normal. Pendant cette période, tes hormones appelées progestérones et œstrogènes sont au plus bas, ce qui te rend moins énergique et souvent plus fatiguée.
Faire au moins 30 minutes de sport dans ta journée permettra la production d’endorphine (hormone du bien-être) et t’aidera à réduire ton stress et le manque d’énergie provoqué par tes règles.
Tu seras de meilleure humeur et te sentiras mieux dans ton corps.

Pratiquer du sport atténue les douleurs de règles.

Lorsque tu as tes règles, ton corps produit des contractions plus ou moins douloureuses au niveau de ton utérus. Avoir une activité physique va permettre d’améliorer la circulation sanguine de ta zone pelvienne et détendre le muscle de ton utérus. Alors enfile des vêtements confortables et direction la salle.  

Réduire le flux menstruel grâce à un entraînement sportif.

Le taux de masse grasse et le taux d’œstrogène dans le corps sont intimement liés. Une personne avec un faible taux de masse grasse aura un faible taux d’œstrogène et un flux menstruel plus léger voir dans certains cas, inexistant.
Avoir une activité physique régulière, accompagnée d’une alimentation équilibrée, entrainera une perte de masse grasse…entrainant une baisse d’œstrogènes et donc de flux menstruels.

Si lors de ta séance tu as la sensation d’avoir un flux plus abondant c’est normal. C’est le fait de bouger qui accélère l’écoulement. Point positif, ça pourra éventuellement réduire le nombre de jour de règles.


Faut-il adapter sa pratique sportive pendant ses règles ?

Tu l’auras compris il n’y a pas de contre-indication à pratiquer du sport pendant ses règles, bien au contraire.
Toutefois, écoute ton corps. Surtout en cas de fortes douleurs. Il est tout à fait normal de ne pas se sentir au top à cette période de ton cycle. Trouve une activité qui avant tout te permettra de te détendre.
Voici un schéma analysant le cycle menstruel à travers le sport.

 


Pourquoi mon corps change pendant mes règles ?

Juste avant les règles, tes œstrogènes augmentent en flèche créant des changements physiques et physiologiques sur ton corps.

Les syndromes près-menstruel (SPM).

30% des femmes en âge de procréer sont touchées par les syndromes prémenstruels.
Le savais tu : avant et pendant tes règles, tu peux prendre en moyenne entre 2 et 4 kilos d’eau !
Tu risques d’avoir une sensation de gonflement et de lourdeur, principalement au niveau des jambes.
C’est un des symptômes près-menstruel dû au déséquilibre œstrogènes – progestérones.
Selon les femmes, il y aura plus ou moins de changements physiques. Ballonnements, douleurs, tensions mammaires et problèmes cutanés tel que l’acné.
Pas de panique cela ne dure qu’un certain temps, ton corps reviendra très rapidement à sa physiologie habituelle.

Les SPM peuvent être différents pour chaque femme et chaque mois : migraine, fatigue, maux de dos, nausée… il y a des solutions pour les réduire.


 

 

Comment lutter contre les SPM ?

Il existe des solutions pour réduire et rendre plus vivable les syndromes près-menstruel. Avoir une activité en fait partie. Même faire un peu de cardio sans impact pourra te permettre de te sentir mieux, transpirer un peu et réduire ta rétention d’eau.

Voici une liste de ce qui pourrait te permettre de réduire les SPM :

  • Diminuer la caféine (qui augmente le stress)
  • Consommer suffisamment de protéines et de fibres
  • Consommer moins de sel (pour diminuer la rétention d’eau)

Nous te conseillons aussi certains compléments alimentaires qui te permettront d’avoir un bon confort physique et physiologique avant et pendant tes règles.

  • La vitamine B6 est une bonne vitamine pour réguler le système nerveux. Complétée avec du magnésium, le combo des deux permettra de réduire la fatigue.
  • Le Zinc pour réduire les problèmes de peau.
  • Tu peux retrouver le ZMB6 dans tes clubs On Air, une formule qui permet d’optimiser et de maintenir un bon niveau hormonal et de préserver le système immunitaire.
  • Vitamine C : pour réduire les douleurs des crampes.
  • Complexe draineur : pour réduire la rétention d’eau

Consultez l’avis d’un professionnel de la santé avant d’utiliser ces produits. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

Partager cet article

ARTICLE PRÉCÉDENT Femmes à la salle : comment faire sa place ? ARTICLE SUIVANT Comment effectuer et réussir sa perte de poids ?
Réserve ta séance
d’essai chez on air